Mon amie cette Cougar

Publié le par maman ... mais pas seulement

8jbxUUP4FEXHBqykj5.jpg

 

Ou plus exactement cette Puma puisqu'elle n'a pas encore 40 ans.

Cette fois on atteint des sommets, il faut que je vous raconte, non sans un léger filet de bave au coin de la bouche.

Auparavant, un petit (enfin petit ...) historique de " vis la vie de mon amie ".

Pour préserver son anonymat, nous appelerons mon amie " mon amie " et toute ressemblance avec une personne réelle n'est en rien une coincidence puisqu'elle existe et que rien de ce que je vais raconter n'est le fruit de mon imagination, trop peu fertile pour inventer une histoire pareille.

 

Mon amie donc a commencé par rencontrer un cimpre vraiment charmant, biau, intelligent, prometteur et brillant.

Suite à un mariage wonderfoul, leur amour bioutifoul a donné naissance à une petite cimpresse.

Après quelques déménagements au gré de leurs évolutions professionnelles, ils se sont installés dans un very lovelyfoul appartement qu'elle a décoré de façon amazingfoul.

Face à cette perfection de vie, quelques grains de sable étrangers se sont introduits (le mot est juste) dans le mécanisme et ont enrayé quelque peu la machine à bonheur.

Après un bref dépoussiérage, mon amie est tombée enceinte de nouveau pour le plus grand bonheur de son cimpre avide de déscendance.

Au même moment, le cimpre s'est épris d'une con-génère et a commencé à l'entreprendre sérieusement.

Perdu dans ses sentiments et contradictions, il a laissé choir mon amie et son gros bide pour aller s'installer avec sa con-génère pour finalement revenir mais quand même repartir.

Mon amie a défailli mais tenu le coup et acceuilli non sans courage la demande en divorce de son cimpre, père de son enfant à venir accessoirement.

C'est avec un peu moins de philosophie qu'elle a appris rapidement que la con-génère était également enceinte et que dés le divorce prononcé, elle serait priée d'aller choir ailleurs avec les deux enfants de son ex cimpre.

Le fameux cimpre, devenu méchant comme un caillou, s'est installé avec sa con-génère dans le very lovelyfoul appartement et a récupéré la nounou de la petite cimpresse en vue de la naissance prochaine de son ... troisième enfant.

Il n'a bien évidemment jamais eu un regard pour leur deuxième enfant, a pris soin de se faire accompagner par sa con-génère à son tour enceinte jusqu'aux yeux à chaque visite à la petite cimpresse et vient juste de se re-marier en grandes pompes quelques 6 mois seulement après leur divorce.

Il n'a pas manqué bien sûr d'adresser un joli faire-part à mon amie pour la naissance de son troisième enfant après avoir prié les témoins de son premier mariage de reprendre du service pour son deuxième mariage ... normal quoi !

 

C'est dans ce contexte que mon amie, lors de son emménagement dans son nouvel appartement, a entamé sa thérapie amoureuse avec un jeune déménageur fort sympathique de 23 ans, elle-même ayant fêté ses 36 ans.

Quelque peu embarassée de cette différence d'âge, elle a finalement pris le parti de simplement profiter de la vie dans un échange de bons procédés avec le JEUNE homme.

De fil en aiguille et de bobine en pelotte, elle a fait le tour de la question du jeune homme et a repris le train train de son nouveau quotidien.

Or il se trouve que son voisin l'avait semble-t-il repérée et trouvée fort à son goût.

La voyant seule, il s'est lancé et a été bien reçu par sa voisine, mon amie.

Bon, point de détail, le voisin beau comme un camion, étudiant et baraqué, va bientôt fêter ses ... 20 ans.

Ça parait fou dit comme ça mais au fond, qu'il y'a-t-il de fou dans une rencontre entre deux personnes qui se plaisent et se font du bien ?

Deux personnes qui découvrent et apprennent tout du monde de l'autre, leurs vies si différentes et qui pourtant se mélangent et se complètent si naturellement.

Quelle meilleure preuve de la beauté d'une rencontre que la facilité et l'évidence de la relation ?

Qu'importe si ça dure ou pas, tant que les choses restent simples et douces, c'est juste beau je trouve.

C'est peut être dans le regard émerveillé de cette jeunesse pleine d'idéaux que mon amie puise une nouvelle énergie et l'apaisement.

C'est peut être dans la maturité et l'épanouissement de la femme accomplie que le jeune homme trouve la richesse qu'il attend de la vie qui s'offre à lui.

 

Quoi qu'il en soit, elle pète le feu mon amie et là moi je dis : Bravo ma Puma, mon héroïne !

Tiens d'ailleurs je te dédicasse cette chanson :

 

 

Par contre à un moment donné, quand on a des bons plans cu, faudrait peut être envisager de les partager avec les copines !

Enfin moi j'dis ça, c'est pas pour moi hein ... tu penses bien que mon Musclor me suffit largement, avec l'âge qu'y se paye mon vieux, c'est un peu comme si j'avais deux voisins pour le prix d'un.

Filet de bave Thérèse !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stephanie 02/12/2011 16:10

Bon je suis depuis longtemps, mais je poste jamais...enfin bref ! juste pour répondre au commentaire précédent (donc je m'adresse à Jenny bien sûr):
1-bah peut etre qu'on peut être amoureux ET assouvir ses fantasmes, si si...
2-et en se mariant avec son faux prince charmant, je suis sûre qu'il y a quelques années votre ami aurait dit qu'elle ne le perdait pas, son temps...et pourtant...
3-ce jeune garcon est peut etre loin d'etre à la hauteur, mais, bon ça s'apprend, et qui sait, il est peut etre bien meilleur que votre ami...
4-ben là, ça me scie, quand on a perdu le sens de la poésie, que c'est triste...

Moi, je rajoute 5- votre ami a 40 ans, c'est pas à cet age que les hommes font leur crise existentielle ? Faut relacher la pression, y en a pour tout le monde...

Rah je suis désolée de commenter un commentaire à ta place, mais ça m'indigne ce genre de généralités...en tout cas, bel article, je lui souhaite de profiter, et puis c'est tout...perdre son temps,
qu'est ce que ça veut dire, après tout ?

Jenny 01/12/2011 20:45

Moi je voudrais soumettre à votre jugement éclairé la pensee intime d un ami de 40 ans, homme de son état, qui, devant l expose succinct de la situation estime que :
1- le jeune homme en question est un queutard qui assouvie un fantasme paraît il assez répandu chez nos amis les hommes.
2- que la encore jeune femme perd son temps et que c est donner du lard au cochon.
3- qu à 20 ans, question stouquette, on est très loin d être à la hauteur.
4- que c est juste pas possible qu un jeune homme de 20 ans soit simplement tombe raide dingue de la dame en question.

Qu en pensez vous?

Valérie 01/12/2011 19:36

Alors bravo tout pareil à ton amie parce qu'à sa place, je suis pas sûre que je me serais relevée!!! Et alors, il y a vraiment des cimpres pas charmants du tout au bout du compte!!!
Et elle a bien raison de se faire du bien avec des jeunots, si en plus ce sont lesdits jeunots qui l'entreprennent, elle aurait tort de s'en priver!
Et je trouve aussi qu'il y a encore trop de préjugés sexistes mais que dans un sens évidemment!
Pour finir, un grand merci à toi mon héroïne car j'adore cette chanson de Dalida et parce que tu m'as fait éclater de rire avec ta phrase sur ton vieux musclor qui vaut bien au moins deux
jeunots!!!
Et rire, ça fait toujours du bien!!!

Kiara 01/12/2011 18:54

Elle a bien raison si elle est heureuse! Peu importe l'âge, parfois on a 50 ans et on se comporte comme un ado de 16 ans et parfois à 25 ans on est mûr...

Secret 01/12/2011 14:30

33 ans.
Mon amant en a 25.
Il m'apaise, loin de ma vie familiale chaotique.