Mes voisins ces numéros

Publié le par maman-mais-pas-seulement

images-19-copie-1.jpeg

 

Non ce n'est pas ma maison même si je suis plutôt dans la catégorie Desperate en ce moment.

Par contre, mes voisins valent largement ceux de Wisteria lane et comme ce soir c'est leur fête (c'est con, moi j'ai une sortie cimpresses, je vais pas pouvoir leur souhaiter), je ne résiste pas à l'envie de te dresser un bref portrait d'eux parce qu'ils m'éclatent vraiment !

Pour respecter l'anonymat et éviter un procès surtout, je vais leur donner des numéros et comme 1, 2 et 3 sont déjà pris, on les appèlera 17, 18 et 22-24, normal quoi.

 

D'abord je te présente 22-24, je le fais en premier parce que je sais pas s'il sera encore en vie à la fin de mon billet. 

Ben ouais, est très vieux papi, est pas dérangeant remarque, sort quasi jamais de chez lui.

Musclor l'a vu une fois dans son jardin et lui a dit bonjour.

Comme 22-24 est poli, il a voulu lui serrer la main mais ça a été un peu long, il a mis tellement de temps pour faire les 10 mètres qui le séparaient de la clôture que mon Musclor a cru qu'il le perdait, à deux doigts d'appeler le Samu ...

Bon à noter que 22-24 est aussi propriétaire du terrain contigu au nôtre, d'où son nom (22-24) et quand on est arrivés, je savais pas qu'il avait un arrangement pour faire entretenir le fameux terrain en échange du prêt d'un garage.

J'ai un peu flippé quand un matin tôt j'ai vu des types à la mine pas vraiment tibulaire vider ledit garage.

Je me cachais derrière la fenêtre en appelant Musclor : "putain mais rentre bordel, y'a des types cheloux qui cambriolent à côté ! comment ça tu bosses mais c'est pas possible, j'te dis qu'on va bientôt m'attaquer et tu continues à bosser, merci hein vraiment merci ! ".

Bon j'ai pris mon courage à deux mains, ai mis les Numéros devant moi et suis sortie en les poussant d'abord pour demander aux types ce qu'ils faisaient là : " ben on range Madame, on entretient le jardin de 22-24 " ...

J'te jure, ça vaut pas Félicia en train de se couper 2 doigts pour faire accuser Paul de meurtre mais quand même !

 

La famille 18 : le père, qui travaille en tant que chef de je sais pas quoi décoration dans une grande salle de spectacle de la ville, va au taf habillé hypra branchouille avec son Vuitton en bandoulière et ses 3 téléphones et sinon gratte la terre dans son jardin avec comme seul vêtement un vieux short, des Sébago usées et un énorme casque de musique sur les oreilles. Le contraste est d'autant plus trash qu'il n'a je pense jamais fait de sport et ses nénés pendouillent bien plus que les miens (enfin il en a plus surtout ce qui n'est pas un exploit je te l'accorde).

La mère, qui se fait bronzer au milieu du jardin même quand il pleut. Sa plus grande activité est de se pourrir avec sa fille ou plutôt c'est Mlle 18 qui pourrit sa mère, tu entends hurler dans toute la baraque et là les numéros qui me regardent ahuris : " je vous préviens les mieuches, une fois vous m'parlez comme ça et je vous coupe un main, chacun hein ! ".

Pour précision, Mlle 18 est aussi notre babysitter, une charmante jeune étudiante douce comme un coeur à la maison, tu lui donnerais le bondieu sans confession (Musclor, le filet de bave sur ta chemise !).

 

En fait ce que j'adore chez les voisins comme chez beaucoup de gens, ce sont ces contrastes entre l'image qu'ils renvoient et l'envers du décor.

Ça doit être une particularité qui m'est propre mais je suis la même à la maison qu'en public, pas plus coiffée dehors qu'au bercail, pas plus maquillée (enfin pas maquillée en fait), aussi déjantée et nature, brut de pomme : Eh Musclor, pourquoi tu m'emmènes jamais dans tes dîners d'affaire, allez quoi, promis je roterai pas à table enfin j'essaierai, quoi moi aussi je sais faire la bourgeoise pétée de classe si j'veux !

 

Le meilleur dans tout ça ? Le 17, lui c'est un film !

Il a une grande baraque au milieu de cèdres centenaires, hyper entretenue, assez impressionnante mais dont les volets restent toujours fermés.

En fait c'est aussi un papi, toute la journée en train d'entretenir son jardin en guenilles et sa maison à l'intérieur est restée juste identique au jour où il l'a achetée ... il y a 40 ans. Il a perdu sa femme voilà bien longtemps et on a l'impression que tout est figé depuis.

Enfin pas tout à fait parce que papi, du haut de son mètre 60 et de ses 45 kg adore les bagnoles et le soir venu, tu le vois sortir de l'allée au volant de sa TT blanche dernier cri pour rejoindre une petite italienne qu'il voit en ville.

J'aime le regarder descendre de la TT pour fermer le portail, petit pantalon pattes d'eph sur chemise noire ... ou rose fushia, chaussures pointues vernies et moustache bien droite : un tableau !

Régulièrement tu le vois passer avec ses bagages, il part en virée en Italie avec sa poulette : y s'éclate papi !

 

Alors bon, on fait pas la fête avec nos voisins mais quand même, il s'en passe des choses dans notre rue ...


Commenter cet article

stéfany 27/05/2011 21:43


et ben voilà un article comme je les aime et ça sent le vécu par contre le 17 je vois pas lequel c'est tu me le diras hein ceupine!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


maman-mais-pas-seulement 28/05/2011 00:50



juste en face ... et il aime les belles cimpresses comme toi, mini-jupe et jolis talons hauts :)



Valérie 27/05/2011 20:01


Merci pour ce moment de franche rigolade, Desperate à la française à fond! Même que mon Musclor se demandait pourquoi je me bidonnais devant l'ordi alors qu'il y a Numéro 2 à noyer (oups, à baigner
pardon!!!)


maman-mais-pas-seulement 28/05/2011 00:48



très bien, être toujours très occupée au moment du bain, c'est un boulot d'homme ça, comme sortir les poubelles ou nettoyer la bagnole ! non mais ! (j'me la pète, Musclor lit jamais les
commentaires)



vlynette 27/05/2011 19:48


PS : le seul truc que je regarde à la télé (à part Dr House quand même, je craque devant son sale caractère et ses yeux bleus...) LES DESPERATE !!!! Bravo pour tes goûts tout à fait excellents ;-)


maman-mais-pas-seulement 28/05/2011 00:46



merci, les tiens aussi du coup :)



vlynette 27/05/2011 19:46


Ma fifille, faut arrêter de passer avant moi !!! J'en ai marre, tu dis toujours ça kèskejveux dire :-( M'en fiche, j'écrirai quand même ;-)
Pas tibulaire, mais presque, était une de mes phrases favorites à un moment :-D Tu lui as redonné une aura, merci !!!
Pas d'invitation de mes voisins non plus, mais de toutes façons, je n'en ai que 2 et si je salue quand je les vois les premiers, je serai bien incapable de reconnaître les 2ème dans la rue !!!!!!
Faut dire qu'on a des grands terrains qui nous séparent bien :-)
Salut les fillottes :-)


maman-mais-pas-seulement 28/05/2011 00:45



nous on est plutôt sur le concept maison de ville que quand je pète (c'est un exemple hein, une cimpresse ne pète jamais), tous les voisins sont au courant sauf 22-24 qui est sourd :)



maman bavarde 27/05/2011 18:08


"pas vraiment tibulaires"...j'adooooooooore!!! Moi je vis presque dans wisteria lane...mais j'ai rien reçu pour la fête des voisins ce soir..et sinon, j'aurais trouvé une autre sortie!!!!!


maman-mais-pas-seulement 27/05/2011 19:04



reste cachée quand même on sait jamais !