Les Indignés refont le Monde

Publié le par maman ... mais pas seulement

bp31-copie-1.jpg

 

Des illuminés ? Des révolutionnaires ? Mais qui sont ces Indignés et que veulent-ils ?

Au fond je n'en sais pas grand chose, j'en entends parler, vaguement, les médias français restant assez silencieux sur le sujet.

Né en Espagne de manifestations pacifiques spontanées courant Mai contre les mesures d'austérité et le chômage massif, ce mouvement est à présent considéré comme inédit par son ampleur et ses revendications.

Développé via les réseaux sociaux, il a été relayé dans plusieurs pays d'Europe et a pris une véritable ampleur en Grèce.

S'en sont ensuite mêlés les isräeliens, les américains mais aussi les brésiliens, les canadiens les chinois, donnant au mouvement son caractère planétaire.

Leurs revendications sont diverses, les rassemblent ou les distinguent mais globalement remettent en cause les systèmes politiques, la corruption, le fonctionnement économique et financier actuel, les mesures d'austérité et la répartition outrageusement inégale des richesses avec le slogan " we are the 99 % " (nous représentons 99 % de la population mondiale face au dernier pourcent qui s'accapare les richesses).

 

La première journée mondiale des Indignés a eu lieu le 15 octobre, au moment même où je me regardais le nombril sans même imaginer qu'une poignée de personnes avait la digne ambition de refaire le Monde ...

 

bp37

Bruxelles

 

bp35-copie-1

Londres

 

bp26

Vancouver

 

bp21

Tokyo

 

bp1

New York     

 

bp24

Denver

 

bp2

Madrid

 

bp19

Athènes

 

bp5

Rome    

 

bp31-copie-2.jpg

Puerto Rico

Ces photos sont extraites de Big Pictures, un site sur l'actualité dans le monde à travers les images des plus grands photographes.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Kiara 20/10/2011 19:30


Magnifiques photos! J'aime beaucoup.
Je trouve ça surprenant ce mouvement de foules, cette indignation qui monte dans les populations. Dire qu'on n'est pas content, pacifiquement, vouloir améliorer le monde c'est très bien. Mais en
France ça ne prend pas... Heureusement?


maman ... mais pas seulement 23/10/2011 14:22



Disons qu'en France, on est pas les plus crédibles sur le plan des mesures d'austérité, par contre, en matière de corruption et autres déviances, je pense qu'on pourrait briguer une belle place
dans le Palmarès !



Babidji 20/10/2011 14:44


superbes photos ... ça me donne quand même la chair de poule ... tous dans le même bain, voilà le résultat de la mondialisation .. ah non j'oubliais, les africains ... n'existent toujours pas ! ils
n'ont pas le droit !


maman ... mais pas seulement 23/10/2011 14:20



Tout à fait exact !!! Je me suis fait la réflexion après coup ... 



Mme Déjantée 20/10/2011 12:54


Personnellement ce mouvement ne me fait pas peur... c'est très émouvant de voir des gens s'assembler autour d'idéaux d'égalité, de paix et de rêver d'un avenir meilleur... de tout temps c'est à mon
avis ce qui a fait avancer le monde bien plus sûrement que des réformes...


maman ... mais pas seulement 23/10/2011 14:19



Oui c'est émouvant et j'aime partiuclièrement le côté apolitique de la chose, quelle illusion ce serait de croire que les forces politiques en présence actuellement pourraient sérieusement
changer les choses, quelles que soit leur bord ...



stefany 20/10/2011 08:55


Il y a eu un super reportage sur bfm et à mon avis on devrait faire pareil...


maman ... mais pas seulement 23/10/2011 14:16



je l'ai manqué ...



Sally 20/10/2011 08:15


C'est en lisant "Indignez-vous" de Stéphane Hessel que j'ai compris ce mouvement d'une ampleur sans précédent. L'expression refaire le monde est appropriée je trouve, ce sont des gens qui veulent
refaire le monde en s'indignant contre les pratiques politiques et économiques injustes, les mauvaises distributions de richesses ... Je sens comme un mobe en pleine transformation !


maman ... mais pas seulement 23/10/2011 14:16



On dirait en tout cas ce mouvement est unique à plein d'égards et oui j'avais vaguement entendu parler de Stéphane Essel. Merci de ton passage :)